AD Display, un affichage intelligent dans nos villes

New York, Tokyo ou Hong Kong, de grandes métropoles où transitent des millions d’êtres humains par an. Que l’on soit résident ou tout simplement de passage, impossible de passer à côté des milliers de publicités et affiches qui décorent ces grandes villes. Cependant, ces affiches ne sont pas juste là pour faire joli.

Le monde va de plus en plus vite, un flux d’informations nous submerge de partout. Malheureusement, on passe le plus souvent à côté d’informations importantes sans s’en rendre compte. En Algérie, un homme l’a compris, Mourad Hadj Saïd, un manager passionné qui est aujourd’hui à la tête du leader algérien de l’affichage publicitaire urbain, à savoir AD Display. Retour sur le parcours de cette entreprise, actrice d’un développement socio-économique en Algérie, raconté par son PDG.

L’idée de la création d’Avenir Décoration, ou ce qui est aujourd’hui AD Display, a germé dans l’esprit de Mourad Hadj Saïd il y a de cela 17 ans, lors de l’ouverture de l’économie algérienne et le levé du monopole de l’ANEP. Celui-ci avait ressenti qu’une situation concurrentielle entre les entreprises les obligerait à promouvoir leurs productions ou à sombrer dans le néant. Pour ce faire, il devenait ainsi impératif aux entreprises d’investir dans un tout nouveau type d’affichage pour leurs campagnes publicitaires.

L’idée étant fixée, la prochaine étape fut de pénétrer le marché. Pour M. Hadj Saïd, bien que ce nouveau vecteur de communication était difficile à gérer et que l’investissement sur cet axe était lourd financièrement, l’affichage publicitaire avait fait ses preuves partout dans le monde. L’Algérie ne pouvait pas être une exception. Ce marché se devait d’être porteur à l’heure où les publicités dans les médias (TV, Radio, Presse,…) étaient en déclin.

De plus, avec la libéralisation du champ économique et la stabilité économique du pays, de nombreuses entreprises algériennes et multinationales ont vu le jour puis sont entrées dans une espèce de concurrence loyale, chacune d’elle voulant montrer sa supériorité d’un point de vue qualité sur le marché. AD Display a répondu présent pour accompagner et aider ces entreprises dans leurs stratégies commerciales. Le choix de ces entreprises ne s’est pas fait par hasard mais par rapport à des avantages que l’entreprise fait valoir (visibilité, audience, imprégnation, large et longue diffusion,…).

Pour faire simple, l’objectif d’AD Display est tout simplement d’habiller les villes et les rendre plus agréables pour les citoyens algériens, en échange de l’exploitation des espaces publicitaires. En 2004, l’avenir de l’entreprise a pris un envol considérable. Cette année-là, les collectivités locales ont pris conscience de l’importance d’un tel secteur et le premier appel d’offre de la wilaya d’Alger a eu lieu. Depuis, plusieurs wilayas ont suivi le pas. A ce jour, AD Display travaille en partenariat avec 170 collectivités et a pu concrétiser des projets d’une grande utilité pour le développement social et économique.

L’entreprise, avec ses directions régionales, arrive aujourd’hui à couvrir 98% de la zone à forte concentration de la population, couvrant ainsi 44 wilayas. Pour être leader et le rester, AD Display déploie des ressources humaines et financières massives pour offrir une qualité irréprochable aux annonceurs. Ajoutez à cela l’entretien et la maintenance.

En 2006, l’entreprise avait conquis après un travail acharné la majorité de la wilaya d’Alger dans l’affichage mais pas que. Le mobilier urbain étant aussi une force d’AD Display, plus d’un millier d’abris de bus et une centaine de kiosques ont été installés dans la capitale. En 2007, une usine pour la production de mobiliers urbains et d’affichages publicitaires en partenariat avec un opérateur espagnol a été mise en service afin de mieux consolider la stratégie de l’entreprise. Mais 2011 fut l’année d’AD Display. Une dizaine d’années depuis sa création, l’entreprise s’est félicitée d’être une entreprise avec 100% de production algérienne.

Un nouveau type d’affichage, l’affichage digital

Ces dernières années, nous avons pu remarquer l’introduction d’un nouveau type d’affichage, l’affichage digitale. M. Hadj Saïd l’affirme et le réaffirme : « l’affichage digital est le futur de l’affichage ». En plus d’être écologique et n’ayant nul besoin d’être imprimé où d’être posé à chaque campagne publicitaire, ce nouveau type d’affichage est harmonieux et entre en concordance avec l’environnement et pourra diffuser en direct un flux d’informations et aider les gens à être plus informés.

AD Display ne se vante pas d’être une entreprise au service de la communauté, mais agit en conséquence. En effet, l’entreprise compte plus de 700 employés dans 44 wilayas du pays, et entre 30 et 40% de ses revenus sont consacrés à la recherche et au développement afin d’offrir une qualité visuelle sans reproche aux citoyens. L’entreprise veut aussi former les jeunes dans ce secteur et encadre des étudiants dans les domaines de la communication, le digital et tout ce qui est aménagement urbain. Mourad Hadj Saïd a tenu à souligner qu’après 15 années d’existence, il était inévitable qu’AD Display prenne un nouveau virage, celui du digital.

Source Intic Magazine : http://www.nticweb.com/it/8712-ad-display,-un-affichage-intelligent-dans-nos-villes.html